top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCentre Chiro Valleyfield

Exercice physique et vieillissement

Dernière mise à jour : 21 mai 2020

Les bienfaits de l’exercice physique sur le vieillissement


Une récente étude (1), un consensus d’experts de différents domaines, s’est prononcée sur les différents avantages de l’activité physique sur le vieillissement. Au Canada, seulement 14 % des personnes âgées de 65 à 79 ans respectent les 150 minutes d’activité physique modérée à intense par semaine recommandées (2).


L’activité physique ne se rapporte pas nécessairement à la pratique d’un sport (exercice). La marche, le jardinage, les tâches d’entretiens du domicile sont tous considérés comme une activité physique.


On s’en doute, l’activité physique est bonne pour notre santé. Par contre, peut-être que certains avantages d’être physiquement actif vous surprendront !


1- Être actif physiquement est un facteur clef pour maintenir son niveau de santé tout au long de sa vie.


2- Les bénéfices de l’activité physique pour les aînés peuvent être réalisables à petit volume et petite intensité. Pas nécessairement besoin de faire 150 minutes d’exercices par semaine pour avoir un impact positif sur la santé. Quelques marches de 10 minutes durant la semaine peuvent avoir un impact très positif.


3- Pas non plus besoin d’avoir fait de l’exercice dans le passé ; plusieurs systèmes peuvent bénéficier d’une augmentation de l’activité physique même si l’on était auparavant sédentaire. L’exercice peut améliorer la capacité respiratoire (améliorer la respiration à l’effort), le système cardiovasculaire (meilleure circulation du sang) et bien d’autres. L’exercice peut même être une thérapie supplémentaire pour aider à traiter différentes maladies ; parlez-en à votre médecin !


4- De nouvelles études démontrent que le déclin cognitif et les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, etc.) seraient ralentis ou même délayés chez les adultes physiquement actifs.


De la même façon qu’en faisant de la musculation pour maintenir des muscles forts, en faisant de l’exercice physique, on stimule aussi de multiples régions de notre cerveau afin de les garder actives plus longtemps. Faire aussi peu que 10 minutes d’exercices physique peut avoir des bénéfices à court terme sur la performance cognitive.


5- Même si des accidents peuvent survenir durant l’activité physique, les risques peuvent être minimisés en choisissant une activité appropriée. Si vous avez des conditions de santé pouvant limiter l’activité physique (douleur à la poitrine, arythmie cardiaque, troubles respiratoires, etc.), consulter un professionnel de la santé pour vous guider vers une pratique adaptée et sécuritaire.

Et la chiropratique dans tout ça ?

Les douleurs et la perte de mobilité liées à des troubles musculaires ou articulaires peuvent nous empêcher de pratiquer les activités qui nous tiennent à cœur. La chiropratique est sécuritaire et efficace comme option pour soulager vos troubles musculosquelettiques (3).


Les traitements chiropratiques s’adaptent à la population traitée et à la préférence du patient. Votre chiropraticien peut donc être un partenaire efficace pour vous aider à maintenir ou retrouver une vie active.

 

(1) Bangsbo J, Blackwell J, Boraxbekk C-J, Caserotti P, Dela F, Evans AB, et al. Copenhagen Consensus statement 2019: physical activity and ageing. British Journal of Sports Medicine. 2019;53(14):856-8.

(2) Gouvernement du Canada. (2018) Une Vision commune pour favoriser l’activité physique et réduire la sédentarité au Canada : Soyons actifs. Repéré à : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/vie-saine/soyons-actifs.html

(3) Best Practices for Chiropractic Care for Older Adults: A Systematic Review and Consensus Update Hawk, Cheryl et al. Journal of Manipulative & Physiological Therapeutics, Volume 40, Issue 4, 217 - 229

102 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page